Présentation


Installée à Paris et en Province dans le Morbihan (56), Antagua intervient sur toute la France ainsi que dans les DOM-TOM, en fournissant des prestations de diagnostics et de traitements des eaux des bâtiments de santé ou recevant du public.

 

 

Plus de détails

Actualités


du 28 octobre au 30 octobre 2019

Menton

Les Journées de l'Architecture en Santé

 

18 septembre 2019

Budapest

Conférence Légionella organisée avec Antagua et CCI France-Hongrie

 

du 14 février au 16 février 2020

Lyon

Les Thermalies Lyon,
Le salon de l'eau & du bien-être

du 23 janvier au 26 janvier 2020

Paris

Les Thermalies Paris,
Le salon de l'eau & du bien-être

10 décembre 2019

Paris

Colloque Asees :
Eaux de piscines : analyse, qualité, normes
Etablissements municipaux, hospitaliers et privés

27 juin 2019

ABIDJAN, Hôtel AZALAÏ

CONFÉRENCE ABIDJAN
Risques bactériologiques dans les réseaux Eaux Chaudes & Froide Sanitaires des bâtiments recevant du Public.

 

Equilibrage des réseaux de chauffage


L’équilibrage des réseaux de chauffage vise d’une part à la dispersion de chaleur nécessaire aux radiateurs et aux planchers chauffants, et ensuite aux économies d’énergie réalisables.

La pathologie courante est d’avoir à des appartements des radiateurs froids et à d’autres des radiateurs très chauds. La circulation de l’eau doit assurer une émission de chaleur à chaque émetteur.

L’équilibrage permet de réduire considérablement les dépenses d’énergie d’un immeuble.

Ces équilibrages sont liés à des traitements de désembouage curatif ou préventif des réseaux.

Réseaux fermés de chauffage ou de refroidissement, traitements.

Ces traitements s’appliquent aux circuits de chauffage et de refroidissement fermés dont la pression est inférieure à 12 bars et dont la température est comprise entre 5 et 110°C. Le débit maximal traitable est de 15 m3/h. Le procédé est compatible avec l’acier noir, la fonte, le cuivre, le laiton, les matériaux organiques couramment employés en tels que le polyéthylène réticulé, le polybutène et les joints élastomères. Le procédé est applicable sur les réseaux équipés de préparateurs d’eau chaude sanitaire simples échange.

Un diagnostic technique du circuit doit être réalisé avant toute intervention. Ce diagnostic comporte un bilan analytique de l’eau à traiter et la vérification des matériaux du circuit tel que l’aluminium.

Le désembouage est réalisé sur le réseau en fonctionnement. Le produit est employé et convient pour tous les matériaux excepté l’aluminium. Il est dosé à 5 litres par mètre cube au maximum ; le dosage est maximal au début de l’opération et décroît ensuite. Un filtre est mis en parallèle du circuit pour retenir d’une part les particules décantables et ensuite les particules magnétiques. La durée de désembouage est variable et dépend de l’encrassement initial du circuit ; cette durée est fonction de l’évolution de l’épaisseur des boues sur les plaques magnétiques du filtre et des particules dans les chasses du filtre. Le désembouage peut s’étendre sur plusieurs semaines. Le filtre peut être laissé en place pour le traitement préventif fait à la suite.

Le traitement à caractère permanent de lutte contre l’embouage est appliqué dans un objectif préventif. Le produit est injecté soit dans le filtre, soit proportionnellement au débit d’appoint du circuit par une pompe doseuse. Le procédé n’est pas simultanément compatible avec d’autres traitements et une étude spécifique préalable est alors indispensable.

En désembouage, le suivi technique fait l’objet d’une visite par semaine au moins. En préventif, tous les 6 mois un suivi technique est indispensable pour contrôler le procédé. Le relevé des compteurs d’eau, le calcul de la consommation de produits, des analyses d’eau (pH, TA, TAC, fer total, cuivre, sulfites, phosphates…) et le nettoyage du filtre sont réalisés. Un rapport technique est envoyé à chaque visite. A titre indicatif, les critères physico-chimiques de l’eau à respecter en préventif sont :

 

  • pH : 8.5 < pH <10.5
  • TA : 5°F < TA < 20°F
  • TAC : 20°F < TAC < 80°F
  • Fer total : Inférieur à 5.0 mg/L
  • Cuivre : Inférieur à 0.5 mg/L
  • Sulfites : 30 mg/L < C < 120 mg/L en désembouage et 10 mg/L < C < 40 mg/L en préventif
  • Phosphates totaux : 30 mg/L < C < 100 mg/L en désembouage et 10 mg/L < C < 30 mg/L en préventif
equilibrage, réseau de chauffage, eau chaude, circuit chauffage

Solutions d'expertise de réseaux d'eau

 

zones d'intervention

Siège Paris 

Tour Montparnasse 26ème étage 33 avenue du Maine 75015 Paris

Siège Province

65 Rue Poupian 56350 Allaire

 Intervention sur toute la France ainsi que dans les DOM-TOM

Nos clients
Nos partenaires

Siège de Paris
26ème étage 33 avenue du Maine 75015 Paris
Siège du Morbihan
65 Rue Poupian 56350 Allaire
Intervention sur toute la France ainsi que dans les DOM-TOM

contact@antagua.fr